lunedì 7 agosto 2017

Procedura contro quattro club

La Sfl ha comunicato di aver aperto una procedura nei confronti di Chiasso, Rapperswil, Wil e Wohlen.
Il motivo riguarda ancora una volta i fari dei rispettivi stadi. Procedura assurda visto che almeno per quanto riguarda il club rossoblu, i lavori sono in stato avanzato e la stessa Sfl sapeva che sarebbero iniziati non appena possibile.
Ma c'è di più: proprio per questo motivo il FC Chiasso aveva chiesto alla Sfl di non giocare in notturna le prime gare di campionato. Risultato? Chiasso-Xamax in anticipo la settimana scorsa.
Questa procedura non dovrebbe tuttavia portare a penalizzazioni o multe.

Di seguito il comunicato integrale:
L’administration des licences de la Swiss Football League dénonce quatre clubs de Brack.ch Challenge League auprès de la Commission de discipline. Le FC Chiasso, le FC Rapperswil-Jona, le FC Wil et le FC Wohlen n’ont pas exécuté une charge exigée dans la procédure de l’octroi des licences.
La dénonciation s’appuie sur le règlement des licences de la SFL. Le FC Chiasso, le FC Rapperswil-Jona, le FC Wil et le FC Wohlen ont reçu de la part des autorités compétentes leur licence pour participer au championnat de Brack.ch Challenge League 2017/18 à la condition pour ces quatre clubs d’améliorer l’éclairage de leur terrain jusqu’au début de la saison en cours.
Cette charge se rapporte au catalogue B pour les stades du comité de la SFL, lequel fixe les exigences obligatoires pour l’éclairage du terrain dans les stades de Challenge League. Selon ce catalogue, un stade de 2e division doit, pour être homologué dès la saison 2017/18, forcément posséder un éclairage vertical dans toutes les directions de 500 lux et remplir simultanément les conditions déterminées à la régularité de l’éclairage.
Ces obligations concernant l’éclairage pour les stades de Challenge League figuraient déjà dans le catalogue B des stades de l’année 2012 et étaient initialement exigées pour la saison 2015/16. Eu égard aux clubs et aux propriétaires des stades, ce délai a été repoussé en 2014 jusqu’à la saison 2017/18 au plus tard.
Il est désormais à constater que les quatre clubs concernés n’ont pas encore amélioré leur éclairage avant le début de la saison en cours. La Commission de discipline de la Swiss Football League va maintenant juger si la non-exécution de cette charge doit être sanctionnée disciplinairement.